Organartmedia

WALTERSHAUSEN (Allemagne) : Orgue Trost 1730

  • Opis
  • Więcej szcegółów
Banque de son compatible Hauptwerk 3.2 et supérieur

Banque de sons parue en septembre 2009 : une des plus belles réalisations pour Hauptwerk signée Organartmedia. La qualité de la prise de son est au top jusque dans l'écho très réaliste et d'une grande pureté. Un instrument baroque exceptionnel. Un must pour Hauptwerk.

 

Brève Introduction et Historique

L'orgue Trost de Walterhausen avec ses 47 jeux réels et ses 6 jeux de pédale empruntés au grand-orgue est le plus grand instrument baroque de Thuringe.
Il a été largement préservé dans son état d'origine de 1730 (un bon 70% de la tuyauterie est de la main de Trost) et il constitue donc une référence inestimable pour l'interprétation de la musique d'orgue de JS Bach et de ses contemporains. Cet instrument est considéré aujourd'hui comme le plus authentique "orgue de Bach".

L'orgue fut construit en 1724-30 par Tobias Heinrich Gottfried Trost. Cependant, en raison de plusieurs changements de spécifications et de graves conflits entre Trost et la paroisse de Waltershausen, il ne fut terminé qu'aux environs de 1755, probablement par le facteur Johann Heinrich Ruppert. L'instrument a alors survécu sans modifications majeures et a été restauré dans son état d'origine de 1730 par la facture Orgelbau Waltershausen durant les années 1994-98.

Il s'agit d'un instrument issu de l'école de facture de Thuringe (Allemagne centrale). Il possède des registres comme le "Violonbass", des mixtures qui contiennent des tierces, des Sesquialtera, Viola di Gamba, etc... Il est fascinant de voir que la variété de ces jeux, qui se mélangent si bien et autorisent ainsi des combinaisons sonores infinies, anticipe l'orgue romantique avec un siècle d'avance.

Trost utilisa des concepts novateurs et exceptionnels. Certaines dimensions de tuyaux étaient extrêmes et très peu conventionnelles comme pour le Geigenprincipal, la Flauto traverse, le Vagarr. Il créa des registres comme la Flauto dolce, la Flöte dupla, le Nachthorn etc., dont la délicate douceur était très appréciée de Bach. Ces sonorités s'accomodent également très bien du style gallant qui allait venir. La "Gravité" demandée par Bach est assurée par trois 16 pieds au manuel, par un Posaune en 16 et 32 pieds, par pas moins de douze jeux à bouche de 8 pieds répartis sur les trois claviers, par des mixtures riches ainsi que par deux Sesquialtera. L'instrument possède un plenum extrêmement riche, sans jamais donner l'impression de forcer le son.

Le buffet d'orgue, réalisé par Johann Eberhard Strassburger, l'architecte de la bibliothèque Anna-Amalia de Weimar, et la console sont d'une beauté sans rivale. Les claviers sont authentiques.

Bien que nous n'en ayons pas la preuve, il est probable que Bach ait joué sur cet orgue. Ce que nous savons, c'est qu'il avait exprimé sa plus haute admiration pour la beauté sonore et la réalisation soignée des instruments de Trost, lorsqu'il avait visité l'orgue Trost d'Altenburg en 1739.

L'architecture de l'église, qui apparemment fut une précurseure pour la Frauenkirche de Dresdes, fut dessinée par Wolf Christoph Zorn de Plobsheim. Cette architecture particulière, réunissant autel, chaire et orgue, réalise parfaitement l'idéal du culte Luthérien. Ainsi l'orgue se trouve au-dessus de l'autel (ce qu'on trouve également dans la Frauenkirche de Dresdes).
L'église possède une acoustique "semi-sèche" avec environ 2,5s de réverbération.

Technique d'enregistrement
L'orgue a été enregistré en Juillet/Août 2008 en multicanal, 48 kHz, 24 bits pour Hauptwerk 3, avec la technique du multi-relâcher introduite par OrganART. Chaque tuyau a été enregistré plusieurs fois avec des attaques courtes, medium et longue afin d'obtenir un rendu sonore optimal. Toutes les anches des claviers et tous les jeux de l'Oberkwerk ont de plus été enregistrés avec le tremblant d'origine.

Traduction: Jocelyn Druel 


 Version -  Mémoire -  Vitesse de processeur
 
  16-bit, compressé 1), singe loop -   3100 MB -     >= 2 GHz  DualCore 2)
 
  16-bit, compressé, all loops -   3400 MB -     >= 2 GHz DualCore 2)
 
  24-bit, compressé, all loops -  6500 MB -    >= 2 GHz  DualCore 2)
 

1) Lossless compression (compression sans perte de qualité)
2) Configuration minimale recommandée:
Dual-Core, 4 GByte de RAM, WIN-XP 64, Vista 64 ou  MAC OS-X

Configuration optimale: 
QuadCore, 8 GByte RAM, WIN-XP 64, Vista or  MAC OS-X

3) Pour charger cette orgue avec Hauptwerk, il faut suffisamment de mémoire vive disponible. Les quantités indiquées n’incluent pas la mémoire nécessaire pour le système d’exploitation et autre accessoires.

__ifPurchasable__
__endifPurchasable__